Brioche pur beurre

Par Sofia Beau
0 Commenter

La brioche est souvent assimilée à un souvenir d’enfance : une bonne tranche de brioche avec de la confiture à l’heure du goûter !!
Et bien je vous propose de recréer ce souvenir, ou même de le créer pour vos enfants !
Généralement lorsque je réalise une brioche c’est que je vais goûter avec mes enfants chez mes grands-parents !! Mon grand-père adore ma brioche et ne m’en fait que des compliments lorsque je lui en ramène. Alors, pour lui faire plaisir et lui assurer plusieurs petits déjeuners, je lui prépare deux belles brioches, que ma grand-mère découpe et congèle, et ressort ensuite au fur et à mesure du besoin.
Pour mon mari et mon fils, ce sera plus au gouter avec de la bonne confiture ou de la bonne pâte à tartiner.
L’avantage avec la brioche, c’est qu’on a l’embarras du choix d’y mettre ce que l’on veut. Vous pourrez donc sans aucun souci y ajouter des pépites de chocolat, de l’eau de fleur d’oranger, des grains de vanille voir même des zestes de citron !!
Mais mieux encore, vous pourrez tout à fait y ajouter des aliments salés tels que des tomates séchées, des olives, des dés de jambons, du fromage… cette recette est idéale pour un apéro !!!

Donc sucrée ou salée, la brioche s’adapte à toutes les situations, du moment que l’on prend bien le temps de la préparer et de la laisser reposer !!

La Brioche pur beurre

Temps de cuisson30 min
Type de plat: brioche

Ingrédients

  • 500 g de farine T45
  • 60 g de sucre
  • 10 g de sel
  • 20 g de levure de boulanger
  • 6 œufs
  • 250 g de beurre

Pour la dorure :

  • 1 jaune d’œuf avec une pincée de sel

Instructions

  • Dans la cuve du robot munie du pétrin, déposer d’abord les œufs
  • Par-dessus verser la farine
  • Dans un coin déposer la levure de boulanger, dans un autre le sel et dans un dernier le sucre
    ATTENTION de ne pas mettre en contact la levure et le sel car le sel amoindrit alors l’effet de la levure… on dit souvent que « le sel tue la levure ».
  • Mélanger. Si de la pâte reste collée sur les bords de la cuve, ajouter une cuillère à soupe d’eau et mélanger de nouveau.
  • Une fois la boule formée, pétrir la pâte pendant 7 à 8 minutes à vitesse moyenne, cela va permettre de créer ce que l’on appelle le réseau glutineux.
  • Pendant ce temps, dans un saladier, préparer le beurre pommade. Si le beurre sort juste du frigo, le faire chauffer par tranches de 10 à 15 secondes au micro-onde en mélangeant bien à chaque fois. L’objectif est d’arriver à ce que le beurre prenne la consistance d’une crème, d’une pommade… un beurre onctueux.
  • Lorsque le pétrissage est terminé, ajouter le beurre pommade et mélanger de nouveau
  • Pétrir de nouveau pendant 8 minutes
  • Décuver la pâte dans un saladier, filmer ce dernier sans contact avec la pâte et percer le film afin de laisser respirer la pâte.
  • Laisser pointer la pâte au frais 30 minutes

    ASTUCE : Si comme moi vous souhaitez faire votre pâte la veille, au lieu de la laisser pointer 30 minutes à température ambiante, vous la mettez au frigo… la froid va ralentir le travail de la levure.
  • Après le pointage, il faut dégazer la pâte. Pour cela, vous sortez votre pate du saladier et vous la travailler un peu. Puis, vous reformez une boule et vous laisser reposer la pâte 1 à 2 heures
  • Lorsque votre pâte s’est bien reposée, il est temps de la détailler. Je vous conseille de couper des morceaux de pâte de 50 à 70 g, de préférence tous les mêmes. Ensuite vous les boulez (former des boules…vous pouvez trouver des vidéos sur Youtube) et vous déposez chaque boule dans votre moule préalablement beurré et fariné.ASTUCE : Si votre moule est rigide, je vous conseille de le beurrer, de la fariner et de déposer du papier sulfurisé découpé aux dimensions du fond du moule histoire de vous assurer un bon démoulage. Si le moule est en silicone, beurre et farine suffiront !!
  • Ensuite vient ce que l’on appelle « l’apprêt », il s’agit d’une 2ème fermentation. Pour cela, il suffit de laisser reposer de nouveau la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume. Cela peut prendre 1 à 2 heures.
  • Lorsque la pâte à brioche a la consistance d’un nuage molletonnée, elle est prête à être cuite.
  • Préchauffer le four à 180°C
  • Dorer la brioche à l’aide du pinceau avec le mélange œuf/sel et enfourner.
  • La cuisson va dépendre de votre four. Chez moi c’est entre 20 et 30 minutes sachant qu’à un moment de la cuisson je dépose une feuille de papier d’aluminium sur le moule afin que je dessus de ma brioche ne soit pas trop cuit.
  • Une fois la brioche cuite, la sortir du four et ne pas essayer de la démouler tant qu’elle n’est pas redescendue en température, sinon elle risquerait de se casser.

Astuce conservation : pour que votre brioche garde un maximum de moelleux, je vous conseille de la garder dans un sac congélation bien fermé. Cela va permettre de garde l’humidité de la brioche, évitant ainsi qu’elle ne sèche trop vite !!

    Notes

    Matériel :
    • Un robot pâtissier muni d’un pétrin
    • Un saladier
    • Du film alimentaire
    • Un moule
    • Un pinceau

    Vous aimerez aussi

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Ok En savoir plus