Freschezza citron – fruits rouges

Par Sofia Beau
0 Commenter

Si comme moi vous recevez du monde à la maison, voir même beaucoup de monde, je vous conseille ce gâteau que j’ai nommé la « Freschezza »(italien) ou « fraicheur » en français !! Mais pourquoi en italien me direz-vous ??? Eh bien pourquoi pas ?? Je trouve que le titre « fraîcheur d’été » en français aurait fait trop cucu, alors comme je reviens d’un week-end à Rome, j’ai décidé que l’italien c’était pas mal … et puis Gênes c’est en Italie… l’Italie ça se sent le soleil… la pizza…les pastas… le tiramisu… les Gelati (les glaces )… le dépaysement… les vacances quoi !!

La recette est assez simple, la veille vous réalisez vos biscuits de Gènes et le lendemain, il n’y aura plus que la crème à monter et la déco à réaliser… ma partie préférée !!

Ce gâteau est très agréable car le pain de Gènes est réalisé à base de poudre d’amande, ce qui en fait un biscuit extra-moelleux. A cela, vous ajoutez le croustillant des amandes effilées … et je peux vous dire qu’en bouche c’est extrêmement agréable. Alors si en plus, vous déposez une crème onctueuse au citron, le tout surmonté de fruits rouges….. hummmmm j’en salive d’avance !

Ce dessert est toujours le bienvenue car il apporte une touche de fraicheur que ce soit après un bon barbecue ou à l’heure de goûter… alors si ce dessert vous attire, faites-vous confiance et lancez-vous car non seulement vous ferez sensation auprès de vos convives mais en plus vous ravirez les papilles de tous !!

Freschezza citron- fruits rouges

Ingrédients

Ingrédients :

    Pour le biscuit de Gènes :

    • 110 g de sucre
    • 110 g de poudre d’amande
    • 75 g d’amandes effilées
    • 75 g d’œufs 1 œuf entier + 1 jaune
    • 2 blancs d’œufs + 1 jaune d’œuf
    • 15 g de farine
    • 15 g de fécule
    • 60 g de beurre fondu

    Pour la chantilly au citron :

    • 125 g de mascarpone
    • 125 g de crème liquide
    • 50 g de sucre glace
    • 2 citrons jaune

    Pour la déco :

    • Des fraises
    • Des framboises
    • Des myrtilles
    • Une carambole
    • Des fleurs alimentaires

    Instructions

    Déroulé de la recette :

      Réalisation du pain de Gènes :

      • Préchauffer le four à 180°C
      • Mélanger la moitié du sucre avec l’œuf entier et les 2 jaunes d’œufs
      • Ajouter la poudre d’amande, la farine et la fécule
      • Incorporer ensuite le beurre fondu
      • Monter les blancs en neige en y incorporant le sucre restant pour monter une sorte de meringue
      • Incorporer la meringue à la préparation précédente
      • Découper un cercle de papier sulfurisé du diamètre du moule. Beurrer le moule, y déposer le cercle de papier et repasser une couche de beurre sur le papier sulfurisé.
      • Tapisser le fond du moule d’amandes effilées
      • Déposer la pâte dans le moule et enfourner 20 minutes.
      • Une fois le biscuit bien doré, le sortir du four et le laisser redescendre en température avant de démouler. Passer une lame sur le tour de moule, démouler le pain de Gènes et le laisser refroidir.

      Réalisation de la chantilly :

      • Dans la cuve du robot, mettre le mascarpone, la crème liquide, le sucre glace et les zestes de 2 citrons jaunes
      • Battre jusqu’à l’obtention d’une chantilly pas trop serrée
      • Insérer la crème dans une poche à douille munie d’un embout rond.

      Le montage :

      • Retourner le pain de Gènes sur le plat de service, le coté avec les amandes effilées dessous afin que la crème ne détrempe pas les amandes croustillantes
      • Se munir de la poche à douille et déposer sur le pain de Gènes la chantilly par petits tas sur toute la surface
      • Décorer avec les fruits. J’ai fait le choix de mettre des fraises entières, équeutées et déposées à l’envers. Ensuite j’ai fait un rang de framboises pas trop proche des fraises, et entre les deux j’ai déposé des myrtilles. Ensuite, j’ai découpé les fraises en deux et formé une sorte de fleur en utilisant les demies fraises comme pétales.
      • Vous pouvez ensuite ajouter des tranches de carambole et des fleurs alimentaires
      • Placer le gâteau au frais jusqu’à dégustation

      Notes

      Matériel :
      - papier sulfurisé
      - moule 24 cm de diamètre
      - un robot pâtissier ou batteur électrique
      - une poche à douille et un embout rond

       

      Vous aimerez aussi

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Ok En savoir plus