Livre : la meilleure d’entre nous

Par Sofia Beau
0 Commenter

La meilleure d’entre nous

Sarah Vaughan

Résumé 4ème de couverture :

« N’oubliez pas : la pâtisserie est une preuve d’amour ». Kathleen EADEN, L’Art de la pâtisserie, 1966.

« Angleterre, de nos jours. Le concours pour élire la nouvelle Kathleen EADEN a commencé ! Cinq candidats sont en lice, réunis par une passion commune. Mais la confection d’un cheesecake ou d’un paris-brest ne suffit pas toujours à faire oublier les blessures et les peines. Jenny, la cinquantaine tout en rondeurs, délaissée par son mari ; Vicki, qui aspire à plus qu’à élever son petit Alfie ; Claire, la jeune caissière mère célibataire qui ne rêve même plus d’une autre vie ; Karen, dont l’apparente perfection dissimule bien des secrets ; sans oublier Mike, veuf en pleine thérapie culinaire… Au cours d’une compétition aussi gourmande qu’échevelée, tous apprendront que l’art de la vie est au moins aussi difficile que celui de la pâtisserie. »

Ma pensée :

Tout d’abord, il faut savoir que c’est ce livre qui m’a donné envie de lire autre chose que des livres de recettes concernant la pâtisserie. Il m’a été offert par une amie très chère à mon cœur, Florence, comme un clin d’œil à ma passion et à notre amitié !

Ce roman fait partie de ces histoires où l’on s’identifie forcément à un ou plusieurs personnages, soit par le caractère, soit par la vie, voir par ses attirances culinaires. Suivre chaque personnage dans sa vie quotidienne, essayer de comprendre pourquoi il ou elle a fait le choix de tenter ce concours de pâtisserie … pour qui ? Pour quoi ? Pour se prouver à soi-même de quoi on est capable ? Pour montrer aux autres que l’on existe malgré l’invisibilité du quotidien ? C’est aussi pour ça que j’ai aimé ce roman, parce qu’il nous transporte dans la tête des personnages, dans leur tristesse, dans leurs faiblesses, dans leur fatigue ou encore dans leurs questionnements.

Ce livre oblige à s’interroger sur soi tout ça dans le contexte d’un concours de pâtisserie sur fond de campagne anglaise. J’adore l’esprit british et là j’ai été servie !! Sans compter les références à la english pastry (toutes mes excuses, mon anglais est plus que misérable J ), scones et autres douceurs. Moi qui n’avait que très peu côtoyer la gastronomie anglaise, qui n’a d’ailleurs pas la plus grande des réputations, j’ai été séduite de découvrir la variété de gâteaux et autres petits biscuits qui pouvaient exister notamment à l’heure du thé.

Je conseille donc ce livre à ceux et celles qui souhaitent passer un bon moment en compagnie de personnages attachants et qui voudraient découvrir autre chose de la pâtisserie anglaise que la gelée tremblotante que l’on retrouve dans les films.

Pour les recettes, je vous renvoie à celle des scones…. En attendant d’autres découvertes !!

Scones - Sofia Beau

Scones So british

« God Save the Queen » !! Typiquement british, comme l’expression précédente, je vous présente ma recette de scones. Très apprécié à l’heure du thé…

0 commentaire

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous considérons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Ok En savoir plus